J’ai fait mes premiers pas dans l’univers de la danse sacrée en cercle à Ottawa en 2001. Lentement et avec l’apprentissage, l’inspiration et les encouragements de June Watts et Barbara Herring, j’ai développé mon approche et ma pratique de cette danse, et j’ai commencé à animer des cercles en 2012.

Mon but avec cette pratique est de trouver un espace pour la reconnexion et le réenchantement avec la terre, les animaux, les plantes, les gens et Tout ce qui Est. Lorsque nous dansons de simples pas répétitifs à l’unisson dans un cercle, l’esprit s’apaise, quelque chose se libère à l’intérieur et nous permet de nous connecter avec les autres dans un mouvement unifié et harmonieux. Nous pouvons sentir que nous faisons partie de quelque chose de beaucoup plus grand que nous. La danse en cercle est l’une des formes de danse les plus anciennes de la planète. On a dansé naturellement en cercle pour célébrer le retour du soleil, célébrer la récolte et marquer le cycle de la vie.

J’ai d’abord codirigé un cercle à Ottawa, puis un cercle bilingue à Aylmer, Québec, suivi d’un cercle à Nanaimo, (CB), et présentement je co-dirige un cercle dans l’Outaouais-Ottawa. J’ai également partagé des danses en cercle dans le cadre de la plupart des cérémonies du cycle de vie, telles que la bénédiction de maisons et de terres, les célébrations de la vie et les cercles de guérison communautaires.

« Je me sentais tellement bien lors de la réunion à Aylmer. Le mot qui m’est venu à l’esprit, mais que je n’ai pas partagé à l’époque, est “cohérence”. C’est un très bon sentiment. Je veux poursuivre cette voie. »   Marie-Michèle

 

 

 

« Merci Jen, d’être venue nous enseigner une nouvelle façon de danser et de nous apprécier nous-mêmes et la nature ! J’ai eu beaucoup de plaisir à danser et à créer le cercle de danses ! » Kathy

 

 

 

 

À l’automne 2016, je me suis consacrée à offrir de célébrations saisonnières lors de chaque festival sacré autour de la roue de l’année — les festivals solaires des solstices et des équinoxes et les festivals lunaires : Imbolc – les premiers signes du printemps, Beltane — le sommet de fertilité terrestre, Lammas — la première récolte, et Samhain — le début de la nouvelle année et le jour dédié aux morts bien-aimés.

Mon intention était d’explorer mon lien avec la terre sur laquelle je vivais et de partager cette exploration avec d’autres. Je vivais sur l’île de Vancouver, entourée et soutenue par une nature d’une force insondable, sur une terre aimée et vécue par le peuple Snuneymuxw depuis de nombreuses générations.

La danse du cercle sacré est un moyen que j’ai trouvé pour explorer mon lien (ou mon manque de lien) avec mes ancêtres et racines indigènes, et je suis consciente de la difficulté de ce processus — nous sommes des importations et notre culture et nos traditions viennent d’un autre continent.  Vous trouverez ci-dessous les thèmes que nous avons explorés et la beauté à laquelle nous avons été sensibles au cours des huit festivals sacrés de l’année.

« La danse me permet d’être avec et d’explorer beaucoup de choses que je ne peux ni comprendre ni changer.»  Roblyn


« Merci de partager votre poème et pour avoir dirigé la danse Samhain. Je suis très heureux d’avoir fait partie de votre cercle. Il y a quelque chose de profondément nourrissant à répéter des pas et des mouvements ensemble. »  Sylvia


« Votre capacité à partager la sagesse de votre cœur, votre expérience de vie, votre vulnérabilité, votre authenticité — en un mot votre PRÉSENCE — a comme effet de nous enraciner tout en nous donnant une impression d’atteindre les étoiles.  »  Catherine

Solstice d’hiver — à l’amphithéâtre au parc Bowen
Abandonnez-vous dans les ténèbres et faites naître la lumière 


Imbolc— au Parc Bowen, près du site du retour des totems à la terre nourricière “Enflammer notre neart (notre courage du cœur en gaélique) pour le changement ”


L’équinoxe du printemps au parc Bowen, à côté de la rivière Millstone
Dansez l’équilibre et les énergies remontantes du printemps 


Beltane — à Cedar, BC, chez Roblyn, à côté d’un feu et autour d’un Tilleul
Dansons nos aspirations les plus hautes 


Solstice d’été au Pipers Lagoon
Régalez du soleil et de la mer 


Lammas — Pacific Gardens Cohousing (prévu pour l’île de Newcastle, mais plan B en raison de la fumée des incendies de forêt)
Être avec ce qui est ”


L’équinoxe de l’automne — au Pipers Lagoon “Coulez avec le soleil à l’automne 


Samhain — prévu dans les bois au parc Bowen, mais tenu au Pacific Gardens Co-Housing en raison de la neige et de la pluie
Se connecter aux os des ancêtres”