Qu’est-ce que la danse sacrée en cercle ?

La danse en sacré en cercle est une pratique spirituelle incarnée et contemporaine aux racines anciennes.

Cette pratique de danse incarnée est née et a été incubée dans la communauté intentionnelle de Findhorn en Écosse dans les années 1970 et s’est depuis répandue dans des pays du monde entier. La musique et les danses sont un mélange de traditionnel et de contemporain pour nous aider à explorer comment quelque chose d’ancien comme la danse en cercle peut avoir une résonance et servir aujourd’hui.

La danse en cercle est l’une des plus anciennes formes de danse sur terre. Elle était dansée autour des feux, sur les places des villages et dans les sites sacrés. Les gens se réunissaient et dansaient naturellement en cercle pour fêter le retour du soleil, célébrer la récolte, faire le deuil d’une perte et marquer et célébrer les rites de passage humains.

Aujourd’hui, dans les temps précipités et tumultueux que nous vivons, il peut y avoir un désir d’espace, d’alignement et de connexion profonde. La danse du cercle sacré peut nous apporter un sentiment de calme intérieur, d’appartenance et de participation aux grandes forces créatrices et à la toile de l’existence. Dans un cercle — une forme qui évoque l’unité et la plénitude — tous sont égaux, tous sont un.

La danse sacrée en cercle est l’un de moyens que j’ai trouvé pour explorer ma connexion (ou manque de connexion) avec mes racines indigènes ancestrales, et je suis consciente de la difficulté de cette tache puisque mes ancêtres, ma culture et mes traditions viennent d’un autre continent.

J’ai fait mes premiers pas dans le monde de la danse sacrée en cercle à Ottawa en 2001. Lentement et avec les encouragements de mon professeur, June Watts, et de mes collègues danseurs et danseuses, j’ai développé ma propre approche et je facilite la danse sacrée en cercle depuis 2012 pour honorer la terre et le changement des saisons et pour marquer et célébrer les transitions significatives de la vie.

C’est ma grande joie de partager cette pratique créative et incarnée à fin d’accueillir les rythmes et les leçons des saisons, explorer notre connexion au monde naturel, cultiver la présence et le sentiment d’appartenance, et pour favoriser ensemble l’Espoir et l’Amour.

 

« Je me sentais tellement bien lors de la réunion à Aylmer. Le mot qui m’est venu à l’esprit, mais que je n’ai pas partagé à l’époque, est “cohérence”. C’est un très bon sentiment. Je veux poursuivre cette voie. »   Marie-Michèle

 

 

 

« Merci Jen, d’être venue nous enseigner une nouvelle façon de danser et de nous apprécier nous-mêmes et la nature ! J’ai eu beaucoup de plaisir à danser et à créer le cercle de danses ! »  Kathy

 

 

 

« La danse me permet d’être avec et d’explorer beaucoup de choses que je ne peux ni comprendre ni changer. »  Roblyn


« Merci de partager votre poème et pour avoir dirigé la danse Samhain. Je suis très heureux d’avoir fait partie de votre cercle. Il y a quelque chose de profondément nourrissant à répéter des pas et des mouvements ensemble. »  Sylvia


« Votre capacité à partager la sagesse de votre cœur, votre expérience de vie, votre vulnérabilité, votre authenticité — en un mot votre PRÉSENCE — a comme effet de nous enraciner tout en nous donnant une impression d’atteindre les étoiles. »  Catherine

 

Solstice d’hiver — “Abandonnez-vous dans les ténèbres et faites naître la lumière 


Imbolc— “Enflammer notre neart (notre courage du cœur en gaélique) pour le changement ”


L’équinoxe du printemps —  “Dansez l’équilibre et les énergies remontantes du printemps 


Beltane — “Dansons nos aspirations les plus hautes 


Solstice d’été — Régalez du soleil et de la mer 


Lammas —  “Être avec ce qui est ”


L’équinoxe de l’automne — “Coulez avec le soleil à l’automne 


Samhain — “Se connecter aux os des ancêtres”